Umberto Boccioni était un peintre et sculpteur italien, originaire de Reggio, au sud de la Calabre. Il étudia l'art à la Scuola Libera del Nudo à l'Accademia di Belle Arti de Rome, à partir de 1901 et il étudia également le design à Rome. Avec son ami Gino Severini, il devint l'élève de Giacomo Balla, un peintre divisionniste. En 1906, Boccioni étudia les styles impressionnistes et postimpressionnistes à Paris. Vers la fin de 1906 et au début de 1907, il suivit brièvement des cours de dessin à l'Accademia di Belle Arti à Venise.

En 1901, Boccioni visita pour la première fois le Artistica Famiglia, une société d'artistes à Milan. Après avoir déménagé, en 1907, il fit la connaissance d'autres artistes futuristes, dont le célèbre poète Filippo Tommaso Marinetti. Les deux hommes se regrouperont plus tard avec d’autres artistes pour écrire des manifestes sur le futurisme.

Boccioni fut le principal théoricien du mouvement artistique.

En 1912, après avoir visité différents studios à Paris, Boccioni décida de devenir également sculpteur. Alors qu’en 1912, il exposa des peintures avec d'autres artistes futuristes italiens au Bernheim-Jeun, en 1913, il revint pour montrer ses sculptures à la galerie La Boétie. Toutes ses sculptures était liées à l'élaboration de ce Boccioni avait vu à Paris, et, à leur tour, elles ont probablement influencé les sculpteurs cubistes tels que Duchamp-Villon.

Il exposa à Londres, en collaboration avec le groupe, en 1912 et en 1914. Les deux expositions eurent une profonde influence sur un grand nombre de jeunes artistes anglais, en particulier sur C.R.W. Nevinson, qui rejoignit le mouvement. D'autres artistes s’alignèrent plutôt avec l’équivalent britannique, le vorticisme, dirigé par Wyndham Lewis.